samedi 8 décembre 2012

Statistouilles


Si ce blog vous apparaît un peu comme un pet dans la toile cirée vu l'inexistence de commentaire et l'aspect minimal de ce qui ne s'y passe pas, vous serez sans-doute étonnés en découvrant cette capture d'écran de la page "statistouilles" du présent blogspot... Il y a quand-même parfois des visites, eh oui!

vendredi 30 novembre 2012

ViTAS GUERULAiTiS




http://vitasguerulaitis.blogspot.be/
http://www.myspace.com/vitasguerulaitis


NOISY POP LYRiQUE et NASILLARD


Ismaël: guitare samples, chant
C-lya: clavier, samples, chant
Dav: batterie

Vitas Guerulaitis - Ben Hur by tandori


Les Vitas ont depuis l'automne 2012 un nouveau set et un nouvel album en finalisation. Attention! ça déchire! J'ai de suite été fan depuis leur tout premier concert (2005-6?) qui s'annonçait comme une jam mais où ils nous ont assénés 4 excellents morceaux qui n'ont cessés de bonifier aux côtés de nouvelles compos pour se retrouver sur leur premier album self-titré et faire des heureux en live.

Une page a été tournée puisque ces morceaux ne font plus partie du set. J'aurais cru à-priori ressentir une certaine "nostalgie" à devoir me passer dorénavant de ce qui m'avait séduit et tellement secoué aux concerts... Bien au contraire, le nouveau set que j'ai découvert hier ne laisse pas un instant place à la déception! L'ensemble est d'une richesse que j'estime colossale tant au niveau des compos que du jeu, que de la singularité et la cohérence du son, ces nouveaux morceaux montrent une escalade vertigineuse de ce qui me semblait déjà impeccable!

Vite fait, ce qui a foncièrement bonifié tient en une conjonction de divers changements. Célia qui jouait auparavant du clavier-contrôleur via des sons digitaux est à présent aux commandes d'un orgue-à-tirettes analogue, un instrument de musique à part entière qui a le juste timbre, le corps et la dynamique pour satisfaire au rôle de l'orgue des Vitas, pas un instant les rifs mortelles qu'elle nous envoie ne demandent autres sons! La couleur de l'ensemble du set orgue/guitare/drums est à-présent vraiment sensible, franche, lumineuse et cohérente.

En suite au niveau des voix, quelque-chose à changé. Auparavant, Ismaël comme Célia nous faisaient en concert la démonstration du fait qu'ils ont du talent, chacun/e une voix puissante, douce, rageuse, maîtrisée et libérable à souhait, c'était un grand plaisir à recevoir. À-présent on est plus du tout dans cette démonstration, c'est une chose acquise, on sent que ces voix qui nous parviennent ont tout ce potentiel sans pour autant ré-appuyer sur la patate, là c'est la musique qui s'exprime avec l'assurance de leurs talents. Les polyphonies sont plus nombreuses, précises et les accords parlants, les paroles en français sont vraiment à la hauteur, drôles, vraies. Les 6 ou 7 morceaux mettent tous en évidence que les voix ont vraiment trouvé comment s'accorder pour devenir plus que leur somme. David (qui pousse aussi la voix sur un morceau) au set de drums plutôt minimales  a un son vraiment savoureux et très puissant dont un "shlach" vraiment suave et dynamique à se plonger en transe, chaque rythme est ingénieux, sauvage et adéquat. Isma nous envoie aussi des rifs mortels à la gratte en explorant des territoires harmoniques envoûtants avec une justesse rythmique qui dépasse la précision, d'un son souvent tranchant et énergique il semble impossible de déceler d'influences dans son jeu.

Dans l'ensemble on a donc une musique de plus en plus jouissive et impossible à définir ou à ranger sous une étiquette. On est pour cette nouvelle étape du groupe devant un trio savamment équilibré au niveau sonore, des morceaux tous bien différents dans ce même style envoûtant, dansant, plein de surprises tel qu'il pourrait s'agir d'un trip qui nous emporte haut et loin. 

Le publique a été sidéré dès le premier morceau sans avoir l'occasion d'une once de déception jusqu'au dernier, enflammé en apothéose, à faire trembler tout le quartier sans pour autant nous agresser les oreilles! En guise de rappel: "Tu t'énerves pas" du 1er album dans une version des plus top! Merci les Vitas !!!

(Après ce concert mémorable je pensais être déçu par "Radikal Satan" le groupe qui terminait la soirée et que je n'avais encore jamais découvert, pas du tout, leur tango expérimental est géniallissime!!!)

Leur premier album sorti en 2011 chez Cheap Satanism
est disponible en vinyl et/ou en CD



voir aussi cette page d'Ismaël:

http://ismaelcolombani.hotglue.me/


et le projet "Flys rattle" de Célia:

http://fliesrattle.wix.com/rattle



et cet autre projet avec David aux drums:

http://www.myspace.com/tatt2noiseact



et toujours la page VG sur Dogmazik avec leur live au bunker en 2008

http://www.dogmazic.net/ViTAS_GUERULAiTiS#



dimanche 1 juillet 2012

JacquesL izène

Je re-publie "quand-même cet article (avec bonus) sur JL, écrit aux débuts du trouble net. Les documents représentent des éléments ethnologiques de grande valeur +/- locale et ne se trouvaient pas (plus) sur la toile...

"Tout le monde peut le faire mais ... la place est déjà prise!"
(- Oui, c'est ça Jacques, on va se gêner ...)


Artiste pluri-anti-disciplinaire liégeois auto-proclamé "de la médiocrité", J.L izène à enregistré quelques, comment dire ? "chansons ?" plutôt corrosives et déjantées depuis les années 80's.



Ce qu'on trouve ci-dessous est un document on ne peut plus rare: mp3 depuis un minidisc ayant copié l'enregistrement cassette d'un vinyl anti-produit "Le Minable Music Hall"(rare collector): 19 morceaux





+ 2 provenants sans doute de vidéos introuvables + l'OpéraD éambulatoire extrait d'un recueil de pièces sonores édité par l'acsr vers 2005












+ sur JL: http://www.discogs.com/viewimages?release=696188
et
ici

mardi 19 juin 2012















"Quartet où improvisation et influences
contemporaines réorganisent le langage
d'Olivier Messiaen"

4 morceaux sont en écoute via le lien en-dessous
+Mû (sans batterie) @ radiopanik (ouirabien):

interview, docus + 15 min live à la fin... http://archive.org/details/Ouira19-YannLecollaire

Yann Lecollaire: clarinette
Quentin Manfroy: flute traversière
Erib Bribosa: Clavier
Benjamin Chaval: Batterie


http://lecollaireyann.wix.com/site#!musique-%22m%C3%BB%22

lundi 28 mai 2012

K-BRANDiNG


















iNDUSTRiAL-NOiSE-TRANSE MUSiC

K-Branding a cessé ses activités en été 2012 et s'est dissout  après 8 ans d'existence et 2 albums sortis chez Humpty-Dumpty...

Sebastien: drums, electronics & vocals
Duby: guitar
Vincent: reeds, synthé & vocals


K-Branding - Alliance by humptydumptyrecords



http://www.k-branding.be/

http://soundcloud.com/k-branding
http://www.myspace.com/kbranding





album "alliance"
sorti en 2011 chez
Humpty Dumpty



http://humptydumptyrecords.blogspot.com/